Entretien avec un spécialiste de l’éclairage connecté.

Enzo Peres, gestionnaire de produit SMART+ chez LEDVANCE, nous dévoile le pouvoir fascinant de l’éclairage connecté.

Vous souhaitez redécorer votre intérieur ou vous apprêtez à déménager ? Dans un cas comme dans l’autre, optez pour des solutions dont le rendu sera époustouflant. Bonne nouvelle : la domotique peut vous y aider en vous permettant de contrôler tout votre éclairage depuis une application ou via des commandes vocales. De fabuleux gadgets compatibles avec la domotique sont en train de voir le jour. Nous nous sommes entretenus avec Enzo Peres, expert en éclairage connecté, pour en savoir plus.

SMART+

Chez lui, Enzo Peres n’utilise que des luminaires connectés. Et il est toujours à l’affût des nouveautés. « Dès que j’entends parler de nouveaux produits, je rêve de les acquérir », nous avoue-t-il. Enzo Peres a de la chance : son poste de gestionnaire de produit SMART+ chez LEDVANCE lui donne régulièrement l’occasion de tester les dernières ampoules et les nouvelles mises à jour logicielles avant leur lancement sur le marché. « Je suis très régulièrement bluffé dans mon travail », commente-t-il avec un grand sourire. Mais ce qui est encore plus exaltant, c’est que les clients peuvent aussi avoir la même réaction. L’éclairage connecté compte désormais parmi les grandes tendances en matière de décoration intérieure, et est bien plus simple à adopter qu’on pourrait le croire.

En effet, il n’y a pas besoin de modifier les câblages, mais simplement d’avoir accès à Internet.
« Il est très facile de se lancer, explique Enzo Peres, puisqu’on n’a pour cela besoin ni d’outils, ni de codage, ni de recâblage. » Pour commencer, il vous faut un système de domotique tel qu’OSRAM LIGHTIFY ou Philips Hue. Ensuite, achetez des produits SMART+ et connectez-les sans fil au réseau de domotique.

Pour finir, il vous suffit d’une connexion à Internet et d’un smartphone pour télécharger l’application de domotique nécessaire. Quoi qu’il en soit, il est toujours possible de commencer modestement : « vous pouvez tester l’éclairage connecté par étapes, par exemple en débutant par une seule ampoule ou une seule pièce », conseille Enzo Peres. À ses yeux, il est crucial de déterminer en amont l’objectif que la technologie doit remplir pour vous. Il rassemble les principaux bénéfices en quatre catégories : personnalisation, confort, sécurité et économies.

Commençons par la personnalisation : elle permet de gagner du temps, d’impressionner votre entourage et de modifier l’ambiance d’une pièce en quelques secondes. « Dans un séjour par exemple, explique Enzo Peres, vous pouvez avoir des spots encastrés au plafond, une lampe de table et un lampadaire. Si vous les utilisez dans des combinaisons différentes ou avec des températures ou couleurs diverses, vous métamorphoserez l’atmosphère de l’espace. L’éclairage connecté vous permet de programmer à l’avance différents scénarios pour ensuite les activer en pressant simplement un bouton. »

Un confort accru grâce au SMART+ Motion Sensor
« Si le confort est votre priorité, pourquoi ne pas utiliser un capteur de mouvement de type SMART+ Motion Sensor ? » Grâce à ce dernier, vous pouvez faire en sorte que la lumière s’allume quand vous entrez dans une pièce ou s’éteigne si une pièce reste vide un moment. Différents niveaux de luminosité peuvent être programmés selon le moment de la journée, de sorte par exemple à n’activer qu’une ampoule gradable le soir. D’après Enzo Peres, il est fort probable que les capteurs de mouvement finissent par remplacer les interrupteurs.

Passons maintenant à la sécurité : « si cet aspect est primordial pour vous, le recours à l’éclairage connecté peut vous permettre de donner l’impression qu’il y a quelqu’un chez vous alors que ce n’est pas le cas ». Alors que les minuteries mécaniques à ressort peuvent uniquement être paramétrées pour allumer et éteindre des lampes à la même heure chaque jour, l’éclairage connecté fournit un modèle plus aléatoire et, partant, plus réaliste.

SMART+

SMART+

Le dernier avantage est de nature financière. « Éviter l’utilisation superflue de certains luminaires en associant capteurs et LED, qui offrent une consommation énergétique réduite et permettent de se passer des frais de maintenance, est source d’économies », explique Enzo Peres.

La tendance du moment : contrôler son éclairage par la voix avec Amazon Echo.
Autre chose ? « Oui, l’éclairage connecté est très sympa à utiliser ! » La toute dernière innovation que notre expert est impatient de tester est Amazon Echo. Ce haut-parleur intelligent à commande vocale peut désormais se connecter à une sélection de produits SMART+, vous permettant de modifier votre éclairage tout simplement en le demandant au système. Pour ce faire, il vous faut toutefois un système de domotique tel qu’OSRAM LIGHTIFY ou Philips Hue. « Vous n’avez même pas besoin de parler directement au boîtier : c’est comme s’il y avait quelqu’un dans la pièce pour vous écouter », poursuit Enzo Peres.

Au fil des décennies, de nouveaux gadgets n’ont cessé de nous impressionner. Il y a quelques temps, ce fut le cas des machines à laver ou des téléphones sans fil : aujourd’hui, c’est au tour de l’éclairage connecté. Mais contrairement à d’autres inventions domestiques passées, cette innovation peut aussi vous permettre d’économiser de l’argent. Étant donné le rythme auquel les progrès technologiques se succèdent et la popularité dont jouissent ces nouveautés, il y a fort à parier que nous soyons encore surpris dans un futur proche.